5 conseils pour améliorer le taux d’ouverture d’une infolettre

Il faut investir beaucoup de temps et d’efforts pour écrire et créer une infolettre intéressante. Par conséquent, si le taux d’ouverture de celle-ci reste bas, plusieurs seront déçus face à un tel résultat.
Plusieurs facteurs peuvent affecter le taux d’ouverture de l’infolettre. Afin de trouver la source du problème, il convient de s’y attarder.
Les facteurs suivants pourraient avoir un impact sur le taux d’ouverture de votre infolettre

Le titre de l’infolettre

Les gens reçoivent des dizaines de courriels par jour. Outre les messages envoyés par leurs proches, ils sont aussi bombardés de publicité et de contenu qui tente d’attirer leur attention. C’est donc à travers le titre du courriel qu’il faut les convaincre d’ouvrir le message.
Ce titre doit être court et concis, car après 50 caractères, le reste ne s’affichera plus. Donc, il ne sert à rien de se prendre pour un poète en écrivant l’objet du courriel. Les call-to-action (appels à l’action) sont très efficaces car ils incitent à poser une action. Enfin, malgré ce qu’on dit, les majuscules et les points d’exclamation ne sont pas recommandés car ils peuvent créer un ton agressif.

La liste d’envoi de courriels

Saviez-vous qu’il est possible de segmenter votre liste d’envoi de courriels selon plusieurs caractéristiques dont l’âge, la profession et le lieu de résidence. Certaines infolettres pourraient être plus pertinentes pour un groupe en particulier. Vous pouvez donc décider de les envoyer seulement à ces personnes.

La période d’envoi de l’infolettre

Le taux d’ouverture d’une infolettre peut varier selon l’heure et le jour d’envoi. Il est peu recommandé d’envoyer les infolettres les lundis et vendredis, car les gens sont occupés et ont d’autres priorités. Les fins de semaines offrent elles aussi des chiffres peu intéressants. Selon des études, les envois faits les mardis et jeudis durant la matinée sont les plus efficaces. En ce qui concerne les courriels de promotion, l’après-midi est un des meilleurs moments.

La plateforme d’envoi

Il existe plusieurs plateformes d’envoi pour diffuser une infolettre. Certaines d’entre elles permettent de tester et d’analyser plusieurs facteurs par rapport aux résultats de votre infolettre. Vous pouvez aussi conduire des tests a/b pour voir quelle version de l’infolettre fonctionne mieux auprès des gens.
De plus, il arrive que des plateformes créent des conflits de publication, envoyant des messages qui sont mal interprétés par les outils de courriel. Votre infolettre pourrait donc se retrouver dans les pourriels des utilisateurs, réduisant à néant les chances qu’ils l’ouvrent.

La fréquence de vos infolettres

À moins d’avoir un rapport très proche avec les lecteurs de l’infolettre, il est préférable de doser le nombre de messages envoyés. Si vous en envoyez trop souvent, les gens se lasseront. Le mieux est de trouver une fréquence bien équilibrée, qui dépend des attentes et des besoins des personnes concernées par l’infolettre.

Comment devenir une entreprise créatrice d'expériences?
Faire une distribution de tracts

Laisser un commentaire